Ruka u testu : Sadržaj > Ruka u testu > Literatura > Détail d'un produit
Détail d'un produit : Le Trésor, dictionnaire des sciences
Document scientifique
Tip
 
Livre
Podrška
 
Flammarion, Paris, 1997
Izdavač
 
01/01/2000
Date d'édition
 
Sous la direction de Michel Serres et Nayla Farouki.
Autor (i)
 
 
 
Ce livre n'est pas un dictionnaire. Il s'agit d'un Trésor !

Le Trésor ne cherche nullement l'exhaustivité. Bien au contraire, par un long et patient travail collectif, nous avons sélectionné – dans la jungle de la terminologie scientifique – les notions qui nous semblaient les plus fondamentales. D'autres, bien plus nombreuses, dont l'importance n'est pas discutable, sont également définies dans les articles du Trésor : on les trouvera dans l'index, en fin de volume.

Quels ont été les critères du choix des articles ? Deux grandes perspectives s’offraient à nous ; nous les avons soigneusement mêlées.

La première est celle du lecteur du Trésor. Cultivé, curieux et éclectique, nous avons fait le pari qu'il souhaitait non seulement s'informer mais aussi comprendre. La grande majorité des articles du Trésor sont donc composés de notions qui sont globalement familières, mais dont on ne connaît généralement pas le sens profond. Qui ignore encore l'existence des galaxies, des électrons ou des théories de l'évolution ? Qui n'a entendu parler des rétrovirus ou des prions ? Mais savez-vous réellement de quoi il s'agit ? Si votre réponse s'exprime par une moue prudente et perplexe, alors ce Trésor est pour vous.

La seconde perspective est celle du scientifique. Les grandes disciplines de la science ne manipulent pas uniquement des notions qui nous semblent familières, même si leur sens nous semble caché. Elles en recèlent d'autres, fondamentales, dont l'explication est essentielle pour avoir une vue d'ensemble cohérente de chacune des disciplines scientifiques. Connaissez-vous l'allostérie ? ou l'isostasie ? Savez-vous ce qu'est une molécule aromatique ? Avec des notions comme celles-ci, vous entrez au plus profond de la science et des multiples interfaces entre disciplines.

Car c'est bien d'interdisciplinarité qu'il s'agit. La physique – comme il est d'usage depuis Galilée – s'exprime en langage mathématique ; désormais, la chimie est, au moins partiellement, quantique ; la biologie est de plus en plus chimique… Toute science s'appuie sur les concepts d'une autre, les utilisant soit comme des outils d'analyse, soit comme des notions fondamentales, soit encore comme des hypothèses, c'est-à-dire comme des moyens de lancer des ponts entre les différents rivages de la connaissance. Vous serez guidés tout au long de votre lecture, dans un cheminement parfois surprenant entre disciplines et entre concepts.

Comment fonctionne la science ? Rien de plus difficile que cette question à laquelle la philosophie a traditionnellement tenté de répondre. La philosophie ne fait pas partie des sciences ; elle prend, par rapport à elles, le recul nécessaire pour poser les questions qui s'imposent sur leur méthode, leurs choix, leur conception du monde et de la vérité. Elle s'interroge sur leur développement historique et sur la validité (tant factuelle que morale) de leurs acquis. C'est seulement à ce titre qu'elle a eu droit de cité dans cet ouvrage : quelques articles philosophiques sont choisis pour vous orienter dans votre réflexion sur la démarche scientifique.

Pour vous guider dans votre lecture, quelques outils vous sont proposés.

  • Le titre de la plupart des articles (ou celui de certaines parties) est suivi d’une mention « À lire après » : il s’agit de propositions de lectures complétant utilement celle de l’article concerné. En suivant les « À lire après », vous pouvez faire le tour d’un domaine particulier, avec des incursions vers des développements inattendus.
  • Parfois, le titre d’un article (ou celui d’une partie) est suivi de la mention « À lire avant » : cette lecture est vivement recommandée s’il s’agit d’un sujet que vous ne connaissez guère ; sans ce préalable, la lecture de l’article risque d’être difficile, voire impossible.
  • Certains mots sont écrits en petites capitales : il s’agit de mots qui font l’objet d’un article. Si vous désirez en savoir plus à leur sujet, ou si vous avez envie d’élargir votre connaissance du domaine abordé, vous pouvez diriger votre parcours du Trésor vers eux.
  • Lorsque vous rencontrez une parenthèse du type (voir liaison hydrogène), cela signifie vous pouvez utilement vous reporter à cet article pour mieux comprendre la phrase ou le paragraphe que vous êtes en train de lire.
  • Le symbole Z vous avertit que le développement qui suit aborde un sujet délicat, concernant le plus souvent des problèmes liés à l’éthique. La fin de ce développement est marquée par le symbole Z. Vous rencontrerez le plus souvent ces Z dans les textes de biologie, de génétique et d’informatique, qui sont les domaines les plus concernés, car les plus récents.
  • Enfin, le Trésor se termine par un index important, subdivisé en un index des noms propres et un index général ; ce dernier contient un grand nombre des termes qui font le vocabulaire de la science contemporaine, chacun renvoyant aux intitulés des articles où il est utilisé ou défini. Cet index est donc un outil extrêmement utile pour naviguer dans cet ouvrage. C’est probablement par lui que commencera votre consultation…
Poslednja izmena : 23/11/2007
Oruđa
© Ruka u testu 2017