Ruka u testu : Sadržaj > Dokumentacija > Scientifique > Biologija > Biologie végétale
Naučna dokumentacija : Biologija
Biologie végétale
30/08/2006
Datum publikovanja : 
 
Autori : 
 
 

Les plantes constituent, avec les algues vertes, une lignée évolutive, les végétaux verts ou chlorobiontes (chloro = vert ; -biontes = êtres vivants), caractérisée par la capacité de photosynthèse, la présence des chlorophylles a et b, le stockage des produits de la photosynthèse sous forme d’amidon à l’intérieur d’organites cellulaires spécialisés, les chloroplastes, et la présence autour des cellules d’une paroi faite de cellulose. Ces caractéristiques permettent de les distinguer des champignons et des animaux, mais aussi des autres lignées d’organismes chlorophylliens, comme les algues brunes ou les algues rouges.

Cellules de feuille d'élodée (microscopie optique)

Chaque cellule est entourée d'une paroi faite de cellulose et contient des chloroplastes qui apparaissent sous forme de grains verts en raison de la présence de chlorophylle. La photosynthèse qui aboutit à l'accumulation d'amidon se déroule au sein des chloroplastes.
Chlorophylles a et b, synthèse d'amidon et paroi cellulosique caractérisent la lignée évolutive des végétaux verts.

Les plantes se distinguent des algues vertes par la formation, à partir de l’œuf résultant de la reproduction sexuée, d’un embryon dont le développement est à l’origine d’une nouvelle plante. C’est pourquoi on les regroupe aujourd’hui sous le terme d’embryophytes (embryo = embryon ; -phytes = plantes). Environ 270 000 espèces de plantes ont été décrites et on les trouve dans la plupart des milieux, aériens et aquatiques. Fondamentalement, les plantes sont autotrophes (auto = soi-même ; -trophe = nourriture), c’est-à-dire qu’elles sont capables de produire leur matière organique à partir de précurseurs d’origine minérale.
Les organismes autotrophes constituent le point de départ des réseaux alimentaires et sont qualifiés pour cela de producteurs primaires tandis que les organismes hétérotrophes (hétéro = autre ; -trophe = nourriture) qui nécessitent de la matière organique provenant d’autres organismes pour se nourrir, comme les animaux, les champignons et de nombreuses bactéries, sont des consommateurs.

Arbres et autres plantes à fleur, fougères et mousses appartiennent aux embryophytes

Poslednja izmena : 18/06/2007
Oruđa
© Ruka u testu 2017